Fugees - Adrien Tache

 

Adrien Tache Saturne éditions Fugees

Adrien Tache a beaucoup voyagé. Il a parcouru le monde avec son Afghan Box, son cyclope comme il dit, prenant le temps de photographier ceux qu'il croisait. Maroc, Nigéria, Mali, Birmanie, Australie, partout il y a des des Hommes, des visages, des histoires, et partout la photographie est prétexte à la rencontre.

C'est en discutant avec Jeff, un américain bloqué à Lagos, qui lui dira : "We are all fugees !", qu'Adrien prendra conscience de ce simple fait qui pourtant bouleverse les vies humaines : nous sommes tous des réfugiés.

Et de ces voyages, de cette phrase, un livre naît : Fugees, paru chez Saturne Éditions.

monde ailleurs rencontre
©Adrien Tache

Ils sont là ces femmes et ces hommes, aux regards clairs, lumineux, francs, pensifs, palette multiple des émotions humaines.

Ils sont là tatoués, frère et sœur, perdu dans leurs pensées, leurs joies ou leurs peines.

Ils sont là devant l'œil immense de l'Afghan Box abandonnant au photographe la seule chose qu'ils possèdent vraiment : leurs visages, leurs être.

Et qu'ils vivent dans les rues de Brisbane où errent les déclassés du bush, ailleurs sur une moto, dans un coin d'Asie ou d'Afrique, partout, ils sont nos semblables et nous sommes eux.

Adrien Tache Saturne éditions Fugees
©Adrien Tache

Associant photographies, mais aussi collages pour former une sorte de patchwork multiculturel, Fugees est un livre d'une remarquable sensibilité, d'une étonnante profondeur.

Il n'est pas question ici d'une simple somme de portraits, mais bien d'une réflexion sur la condition humaine, la phrase de Jeff ayant fait prendre conscience à Adrien Tache de l'aspect universel du statut de réfugié.

"Nous sommes tous des réfugiés." Si l'on prend le temps d'y réfléchir, c'est tout à fait ça. Le monde ne se limite pas aux articles à sensations, aux reportages complaisants à propos de nos semblables qui doivent affronter mille morts pour trouver refuge dans nos contrées occidentales. 

Chacun, en effet, est son propre réfugié parce que chacun fait son propre voyage en lui et au sein du Monde.

Adrien Tache Saturne éditions Fugees
©Adrien Tache

Les portraits émanant de Fugees révèlent avant tout une sincérité exceptionnelle. Celle des modèles qui s'abandonnent au temps long de l'image, qui, face à Adrien, acceptent de dévoiler par leurs présences, leurs mots aussi.

Mais il y a aussi celle du photographe. Il n'y a pas de quête ici, du moins pas la quête de l'image pour l'image, du séjour pour le séjour. Mais plutôt la joie de la rencontre, par la même de l'apprentissage. Nous apprenons des autres, nous comprenons avec eux qui nous sommes, qui ils sont. 

Surtout naît cette évidence : finalement nous sommes tous les mêmes, avec nos failles, nos faiblesses, nos refuges, mais aussi nos espoirs immenses, nos envies de vivre et croire, un peu, au bonheur. 

Adrien Tache Saturne éditions Fugees
©Adrien Tache

Le livre d'Adrien Tache est un hymne à l'humanité. Sans chercher à imposer quoi que ce soit, sans marteler son discours, il nous invite cependant à réfléchir à qui sont les Hommes, à nous pencher sur le sort de nos semblables.

Au fond, je est un autre, mais qui tu es je le suis aussi. Et partant de ces révélations, parce qu'il faut saisir la dimension métaphysique de ces phrases, nous ne pouvons que voir en l'Autre un Nous. Alors, peut-être que nos refuges deviendront des cavernes lumineuses où nous croiserons un Bushmen, une femme birmane, un tatoué américain. 

Et où ils nous serreront la main avant de prendre la pose.


Site d'Adrien Tache

Site de Saturne éditions

25€

Commentaires

Articles les plus consultés