Zone de repli - Cédric delsaux


Il y a quelques années maintenant que l'Homme a compris que photographier n'est pas reproduire le réel. Tout au plus tenter d'en donner une vision fragmentaire, parcellaire et personnelle. S'arranger avec lui.
Et c'est bien d'arrangements avec le réel dont il est question dans Zone de repli de Cédric Delsaux, paru aux éditions Xavier Barral.

Le réel c'est celui des montagnes entre Suisse et Jura. Le réel ce sont des routes, des forêts, des hameaux vides. Le réel c'est le silence, la neige,  le vent.

L'arrangement...C'est celui de Jean-Claude Romand cet homme qui durant 18 ans a fait croire à sa famille qu'il était un éminent médecin-chercheur de l'OMS, alors qu'il était chômeur.  Aux abois, démasqué, il a assassiné sa famille, ses parents. La suite appartient à la justice.

Cédric Delsaux zone de repli photo Jura couleur l'Adversaire
©Cédric Delsaux

Cédric Delsaux a donc pris le parti de chercher dans le territoire parcouru par Romand durant ses années de mensonges, qu'il nomme "la zone de repli", non des traces mais plutôt des repères invisibles, des évocations. Où était Romand, qu'a t'il pu voir?

Cédric delsaux zone de repli photo Jura couleur l'Adversaire
©Cédric Delsaux

De cette errance naissent des images délicates, nuancées, à la mélancolie sourde. Une chaise abandonnée dans un hôtel, une vieille Mazda, des affiches déchirées, et surtout des paysages vides, en creux, où rien ne se passe. 

Ou tout va arriver.

Peu à peu émergent aussi des espaces intermédiaires où aurait pu passer Romand, où il est vraisemblable qu'il se soit arrêté, construisant dans sa folie un mensonge inextricable.
Son réel.
Son délire.

Il y a une vraie beauté derrière la simplicité des instants photographiés. Mais est-ce que ces clichés aux teintes sensibles sont la réalité? La question ne se pose pas tant elle est insoluble. La photo n'est qu'une tentative d'interprétation de notre réel...

Cédric delsaux zone de repli photo Jura couleur l'Adversaire
©Cédric Delsaux

Et au fur et à mesure que son travail prend forme,  de son errance naît aussi chez l'auteur un constat accablant: nous nous arrangeons tous en permanence avec le réel. Propre de l'Homme, fiction de la psyché, impossibilité d'accepter les choses par elles-même. Alors, nous composons au gré des jours, des lieux, des humeurs.
La photo ne sauve pas les apparences. Bien au contraire.
Romand a fait de son réel un mythe tragique et ignoble.
Que faisons nous du notre?


Cédric delsaux zone de repli photo Jura couleur l'Adversaire
©Cédric Delsaux
Zone de repli, par les questionnements qu'il soulève, par la qualité de ses photographies, par la force de sa démarche est un grand livre. Gageons qu'il aura sa place dans les bibliothèques les plus sérieuses.

Le site de Cédric Delsaux

Les éditions Xavier Barral

Cet article vous a plu? Interrogé? Surpris? N'hésitez pas à laisser un commentaire.

Commentaires

Articles les plus consultés