ROUGE ETAIT SA COULEUR - Colette POURROY



Le livre de Colette Pourroy "Rouge était sa couleur"



Certains livres s’offrent plus difficilement que d’autres à la chronique.

 « Rouge était sa couleur » de Colette Pourroy, aux Editions André Frère, est de ceux-là. Non que le propos en soit obscur ou abscons, pas parce que le photographe a échoué dans son travail. Bien au contraire. Mais il s’agit d’intime ici. Et il y a la peur de dévoyer l'ouvrage, de l’enlaidir.
Colette Pourroy photographe rouge sa couleur
Colette Pourroy©



Colette Pourroy poursuit une saga photographique familiale . Après son père et sa sœur dans des ouvrages précédents, « Rouge était sa couleur » évoque sa mère. A travers des clichés noir et blanc, peu à peu se dessine un territoire. Celui de l’enfance, des souvenirs, l'image d'une mère forte et dure.

Colette Pourroy©


Verres gracieux invitant à quelque repas de fête, machine à écrire tremblée, nuit où la lune peine à se lever… Le portrait se dessine pas à pas, comme ces traces initiales qui se croisent dans la neige semblant s’éloigner. Parfois, une fulgurance comme ce cliché pris par le père de Colette ou cette femme floue riant aux éclats.
Et toujours ces pieds dansants.

Toujours.

Jusqu’à l’abandon.


Colette Pourroy©

Ce livre est une célébration, une fête inquiète où l’auteure dévoile la complexité de l’Etre, dévoile la complexité de ses sentiments. Se dévoile.

Et interroge ce qu’est La Vie, ce qu’est L’Amour...Le Souvenir.

Colette Pourroy©

Le site de Colette Pourroy

Commentaires

Articles les plus consultés