Pour vivre ici - Sophie Zénon








En ces temps troubles, le livre de Sophie Zénon « Pour vivre ici », aux éditions Loco, est une bénédiction parce qu'il laisse cette lueur d'espoir que derrière chaque drame, chaque crise, la vie reprend ses droits.

La photographe s’est rendue dans le massif vosgien du Hartmannswillerkopf qui fut le théâtre de combats aussi violents que dramatiques durant la première guerre mondiale.  Interrogeant l’histoire, à travers des écrits extraits du journal de l’aspirant Henri Martin, la population locale contemporaine par la voix poétique du menuisier Raoul Ermel, elle livre aussi une somme de clichés de la forêt ressuscitée à différentes saisons. Enfin des cartes postales de propagande, d’anciens clichés de la forêt ravagées ou des feuilletages mêlant forêt et poilus donnent à l’ouvrage une densité et une richesse exceptionnelle.

sophie zénon photo pour vivre ici livre
©Sophie Zénon



 "Pour vivre ici" est un questionnement, qui ne livre pas de réponse miracle ou toute faîte. Documenter le passé, comprendre le présent, mémoire actuelle et ancienne:  au final, l'ouvrage est un parcours à la fois secret et initiatique à travers un monde qui ne doit être oublié.
Et c’est ce travail remarquable qui fait naître l’espoir. Oui l’univers a été bouleversé, plus même ; oui des hommes sont morts dans l’absurdité la plus totale ; oui les lieux ont été anéantis par la folie de certains.

sophie zénon photo pour vivre ici livre
©Sophie Zénon


Mais peu à peu la vie reprend, renaît. La forêt repousse spontanément, elle qui fut broyée, hachée, détruite. Et cette repousse s'accompagne d'une résilience: les arbres n'ignore rien du passé; ils l’intègrent. Parce qu’il y a derrière un élan, une force qui dépasse les gesticulations humaines. Alors, on se prend à rêver, à imaginer le monde d’après à l’aune de celui d’avant.

Les Hommes en font ils autant?

Peut-être...Comme le dit Raoul Ermel

« De l’espoir
De la vie
De la reconstruction »




Commentaires

Articles les plus consultés